OÙ SONT MES RACINES ?

Avoir envie de jouer avec les fruits démesurés du vivant, de s’inscrire dans le processus millénaire de la biosphère et s’arracher l’espace d’un instant aux lois de la pesanteur en feignant de croire que l’arbre m’invite à faire corps avec les mystères qu’il porte en son cœur.

Étayage d’été
Dans l’été couleur océan je veux me baigner
Contre les grands arbres muets me reposer
Sur le champ sans hésiter perdre l’équilibre
Dans les herbes brulées ne faire que tomber.
BT

Le point de suspension
Celui qui se hisse à hauteur du réel
Positionne le cœur au niveau de la tête
Comme suspendu au fil de son élan
Juste au zénith d’une petite éternité.
BT

Germinations
Au creux de l’être pousse une planète
Au cœur de l’homme fleuri le désir
De la paume de nos mains jaillit la source
Tout univers se cache dans la graine.
BT

La quatrième dimension
Sur cet arbre dual que la brume cisaille
Quand rien ne distingue passé et présent
Je pourrai croire que mon ombre s’égare
Au-delà des gouffres imaginaires.
BT

Aura monochrome
Si l’ombre m’habille de son manteau de nuit
Comment pourrai-je voir le feu de mon corps
À moins qu’un rêve décroché d’une branche
Fasse pointer mon œil vers l’étoile de la vie.
BT

Être ou naitre
Sur le champ mystérieux
On sème des grains d’espoir
Pour que poussent au printemps
Les ailes évanescentes du désir.
BT

Privacy Settings
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, ajuster et mesurer les publicités et offrir une expérience plus sûre. En cliquant sur le site ou en le parcourant, vous nous autorisez à collecter des informations sur et en dehors de Facebook via des cookies. Pour en savoir plus, notamment sur les moyens de contrôle disponibles, consultez la Politique d’utilisation des cookies.
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google