LA CHAISE

Le temps d'une pose au chevet d'une chaise…

Dans cette série il s’agit de détourner l’usage d’un objet du quotidien vers une destination exploratoire de l’espace et du temps. Les images 1 à 4 s’inscrivent dans une recherche ludique quelque peu surréaliste.
Le reste de la série est réalisée en pose longue pour permettre l’imbrication d’un personnage dans un espace industriel chargé de mémoire. Le temps de la photographie se dilate à l’inverse d’un « instantané » qui fige l’image, offrant une sorte de déambulation en filigrane ainsi qu’une passerelle entre le passé et le futur d’un lieu d’activité depuis longtemps déserté.