JAMBES DE BOIS…

Tout simulacre d’humanité est fait pour porter à notre place le poids de nos désirs, de nos absences et de nos insuffisances.
Comme une prothèse remplace l’originel, la jambe de bois prête complaisamment son assise à celui qui s’en sert de travers.

Je nous

Jacques a dit touche-toi
Et l’homme se blesse
Jacques a dit lève-toi
Et le monde s’abaisse.
BT

Justice sans visage

On supporte son propre poids
Zones d’ombre forces obscures
On piétine ses plates-bandes
La tête engourdie de mille feux.
BT

L’écho du dedans

La bête qui se cache au mitant
Ce moi parlant du creux de l’estomac
Comme un bourdon sous les volets
Est l’enfant terrible que nous fûmes.
BT

Subordination

Condamné à l’exil le corps sans racines
Titube sur le fil de sa finitude
Une note de musique un parfum de folie
Suffisent à faire du pas l’enjeu du plaisir.
BT

La moitié de ma vie

Le désir s’abreuve à la fontaine blanche
Rien n’est dit mais tout reste à prendre
À celui qui tend ces bras vers l’aurore
Contre une promesse de résilience.
BT

Auto-porté

Entre les barreaux d’une prison de couleur
Le mystère de la vie et la menace de l’ombre
Trouvent un accord pour marcher de conserve
D’un pas machinal jusqu’aux rives du silence.
BT

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google